Saint-Paul Rando

Saint-Paul Rando

Sorties annuelles


Week end de Pentecôte en Pays de Loire

Saint Paul rando au château

 

     Culture et randonnées étaient au menu du week end de Pentecôte, lors de la sortie annuelle de Saint Paul Rando.

 

    Après la visite de  Chenonceau les ombrages des bords du Cher ont été propices pour faire notre première randonnée du séjour.

 

 

       DSC00166.jpg

 

 

 

     Le dimanche nous a permis de visiter Chedigny et ses rosiers, ainsi que ses abords.

 

 

                                      DSC00208.jpg

 

 

     Nous avons eu un « tea time » sous les ombrages d’un magnifique tilleul, avec vue sur « le jardin du curé ».

 

 

 

 

                                                     DSC00270.jpg

 

     La sortie s’est terminée par une randonnée dans Montrésor et ses environs.

 

 

                                             DSC00340.jpg

 

 

     C’est un peu fourbus mais émerveillés par la richesse du bâti et des paysages que les participants, du plus jeune au plus, dirons nous un peu plus âgé, nous nous sommes quittés, en se disant à l’année prochaine !

 

 

 

 

 


01/10/2018
0 Poster un commentaire

Pentecôte dans les gorges du Tarn - Du 3 au 5 juin 2017

Sortie de Saint Paul Rando dans les gorges du Tarn

 

Samedi 3 juin :

 

     C’est plein d’allant en ce premier samedi de juin que nous sommes partie pour notre sortie annuelle.

 

     Au programme les Gorges du Tarn. Mais en ayant choisi des randonnées accessibles à tous. Déception arrivés en Corrèze, des trombes d’eau nous ont accompagnés tout le long du voyage.

 

     Nous avons quand même pris le temps de boire un café et de manger qui un croissant qui un pain aux raisins.

 

     Il a fallu changer notre fusil d’épaule pas de rando pour l’après midi, .le temps n’étant pas sûr. Le centre d’hébergement nous a permis de pique-niquer sur les tables extérieures.

 

DSC00004-001.jpg

     Il ne pleuvait plus, quelques rayons de soleil nous faisaient de l’œil. Après quelques tergiversations, nous voulions aller visiter l’aven Armand, mais comme un ciel bleu se levait, nous avons opté pour une petite rando qui nous mènerait  à Sainte-Enimie.

 

     Le sentier était étroit et montait, mais agréable malgré tout. Malheureusement la pluie nous a rattrapés, doucement au départ, puis des averses assez importantes… Nous avons mis les « bâches », et nous voilà à Sainte-Enimie.

 

DSC00013-001.jpg

     Une foule en délire nous applaudissait le long de la route, ce n’était pas que pour nous, une course de trail se déroulait et nous étions sur le parcours. Cinquante quatre kilomètres, en tout terrain telle était leur distance…

 

     Un arrêt pour boire le thé à l’abri, il est temps de penser au retour, la visite de la ville sera pour une autre fois.

 

     Le retour a été plus facile, la pluie s’était calmée, et le sentier le long du Tarn était relativement dégagé et peu pentu, mais les photos sont restées dans la boîte la lumière n’était pas bonne.

 

Dimanche 4 juin :

 

     Le soleil était revenu. Heureusement car la randonnée était à la journée.

 

     Une heure de route fut nécessaire pour rejoindre le départ. Ce n’était pas tant les kilomètres que la route sinueuse à souhait qui prenait du temps.

 

     Et nous voilà à Cassagne, nous n’étions pas les seuls, il ne restait pas beaucoup de place pour les voitures. Une surprise, une buvette avait trouvé sa place dans une bâtisse typique de la région.

 

     C’est avec un peu d’appréhension que j’empruntais le sentier au joli nom « Entre Tarn et Jonte ». Un large chemin sous les sapins s’ouvrait devant nous, très bien peut-être plus facile que prévu…

 

DSC00043-001.jpg

     Mais non, en empruntant le GR6 nous nous retrouvons dans un sentier étroit, sautons, enjambons des cailloux de différentes tailles.

 

     En tournant la tête sur la droite, une vue grandiose nous coupe le souffle ! Nous étions récompensés de notre « crapahutage ». Et nous continuons, mais cette fois un goulet étroit et pentu est devant nous.

 

DSC00044-001.jpg

     Comment faire ? Bon en avant ! Les plus habiles passent devant et aident les autres. On enjambe, on s’accroche à droite à gauche, au bâton de celui de devant, en désespoir de cause, on s’assied et hop tous sont passés…

 

     Mais là aussi la vue est magnifique la Jonte ou le Tarn je ne saurais dire, déroule majestueusement son cours sinueux, survolé par les vautours. Plus loin sur une pente, nous apercevons des grimpeurs sur l’à-pic d’une paroi. Le sentier est étroit, caillouteux, mais plat. Soudain en levant la tête nous remarquons un vautour sur un pic. Nous surveillerait-il ?

 

     Mais voilà de nouveau le sentier sous les sapins, les voitures ne sont pas loin.

 

     Nous croisons plusieurs familles avec chien et enfants, il est vrai que nous sommes dimanche. Tiens voilà la buvette, c’est le moment d’en profiter.

 

     Nous retrouvons les voitures, nous pouvons retourner au centre.

 

     Une bonne douche nous attend, ainsi que la possibilité de se détendre ou d’aller visiter Sainte-Enimie. Il faut penser à refaire les valises, demain nous repartons.

 

      Le beau temps est toujours là.

 

Lundi 5 juin :

 

      Cette rando débute au « Point Sublime ». L’endroit porte bien son nom, la vue est grandiose.

 

DSC00264-001.jpg

 

      Nous voilà partis. Le sentier est large et monte tout en douceur. Nous musardons dans des prés, le chemin est virtuel.

 

      Heureusement qu'Anne et Michèle avaient reconnu le circuit, le tracé était invisible… Tourner après un buis, une boite aux lettres, une croix… Vraiment le balisage laissait à désirer !

 

     Un coin ombragé nous a permis de nous restaurer. Dans cette dernière partie, nous avons pu admirer la toiture en lauzes d’une bâtisse un peu en ruines. Il n’y avait pas de charpente intérieure, mais un mur en pierres.

 

DSC00296-001.jpg

 

      Pour finir et éviter la route nous sommes passés à travers un pré, je n’étais pas trop fière…

 

     Un peu avant nous avions traversé un village bien agréable avec son église et devant celle-ci, son cimetière abondamment fleuri.

 

DSC00341-001.jpg

      Mais toute bonne chose a une fin, les voitures nous attendent bien sagement, il faut repartir !

 

     Merci  aux gentilles organisatrices de ce voyage. Nous voilà avec des images magnifiques en souvenir, que nous pourrons retrouver grâce à Bernard notre photographe attitré.

 

     Maintenant il va falloir attendre un an avant d’explorer un autre coin de France !

  

 

 


27/08/2017
0 Poster un commentaire

Pentecôte en Aubrac - Du 14 au 16 mai 2016

     Il a fallu se lever aux aurores pour notre sortie annuelle.

 

     Nous allions randonner en Aubrac près de Laguiole.

     Une petite halte café croissants a permis de se dégourdir les jambes quelques minutes.

     La seconde partie du parcours était sur de vraies routes de montagne, étroites et sinueuses à souhait.

     Mais nous voilà à bon port, Soulages-Bonneval, les tables de pique-nique nous accueillent à bras ouverts :

 

 

                                    DSC00004.jpg

 

 

     Après le repas hop dans les chaussures, notre première rando nous attend !

 

     Nous traversons le village avec ses maisons en pierres et toitures couvertes de magnifiques lauzes.

 

     Nous cheminons tranquillement, une belle d’Aubrac les yeux maquillés de noir rumine sagement.

 

 

                             DSC00037 (2).jpg


    Le roc d’Oulhou, au sommet duquel une croix nous domine et nous impressionne  avec ses rochers de basalte qui forment des orgues.

  

                                                                                                                                                                                                 DSC00030.jpg

 

 

     Une morille se dresse fièrement sur le chemin, mais nous voilà revenus.

  

                                                                                                                                                                                        DSC00046.jpg

 

 

     Nous pouvons aller visiter, le village de Saint-Urcize. Pour y accéder, nous traversons des paysages grandioses avec çà et là des fermes en ruines.

     Village regroupé autour de son église qui semble fortifiée et d’une statue de la Vierge perchée sur un rocher. Pour y arriver un escalier étroit et une rampe qui ne m’inspire pas trop ; mais de là, une vue imprenable sur les toits et les alentours se dévoile sous nos yeux émerveillés.

                                                                           

                                                                                                                                                     DSC00080 (2).jpg

 

 

     Mais il est temps de nous retrouver tous autour d’un pot de bienvenue offert par notre hôte.

     Le repas achevé, certain sont allés à la soirée proposée, et d’autre direction le lit…

 

 

     En ce dimanche matin, le temps est extra pour aller marcher, soleil et vent léger, de quoi nous donner la pêche.

 

     Une aire de pique-nique nous donne le départ. En passant le premier hameau, une pancarte en occitan nous souhaite la bienvenue, nous sommes en pays de connaissance…

     Nous empruntons de larges chemins, nous montons, mais de manière douce et régulière.

     Nos yeux sont éblouis par l’immensité du paysage, le vert des pâturages et le maquillage des belles d’Aubrac.

     Le printemps est bien là, les fleurs, les jonquilles, les seules que je connaisse, ravissent notre regard !

  

                                                                                                                                                                                      DSC00210.jpg

  

     Mais il est temps de se restaurer, un coin du plus haut sommet l’Aveyron n’attendait que nous.

     Le repas a été sublimé par la beauté du paysage que même les photos n’ont pas pu restituer !

 

     Nous sommes repartis, il fallait quand même retourner à l’hôtel.

     Mais cette fois ci, nous allions plus descendre que monter…

    Nous cheminons le long d’une clôture, à la lisière d’une forêt, mais toujours sur des chemins larges que doit sans doute emprunter le bétail qui va dans les pâturages.

    Au loin un buron nous fait signe, maintenant il sert de gîte et non plus d’abri pour faire le fromage.

    Nous passons devant les vestiges d’une grange monastique. Plus loin, une stèle  garde le souvenir d’une grotte qui a servi aux maquisards.

     Mais nous voilà presque de retour, et il faut presque nager, une partie des derniers mètres est plus que boueuse, presque un petit ruisseau…

 

     Une belle rando, qui nous laisse le temps d’aller voir la cascade.

     Une petite promenade en voiture nous y amène. Mais pas pour moi, il faut franchir des pierres humides et presque faire de l’escalade, je suis trop fatiguée et je n’ai pas les chaussures adéquates. Toutes les excuses sont bonnes...

 

     Retour à l’hôtel, ce soir repas avec de l’aligot, plat typique de la région.

 

     En soirée, certains sont allés voir un conteur, personnage pittoresque et très intéressant. Il nous avait vu pique-niquer la veille à Soulage-Bonneval.

 

 

     Déjà lundi, il faut faire les valises avant la dernière rando.

 

     Nous suivrons le sentier botanique, de quoi faire une orgie de fleurs diverses.

  

                                                                                                                                                    DSC00212.jpg

  

 

     Le circuit débute à la station de ski aujourd’hui heureusement pas de neige…

    Nous suivons la lisière de la forêt avant d’y pénétrer. Après avoir passé le pont, nous pouvons admirer la tourbière de la Vergne Noire, parsemée de jonquilles.

     Nous cheminons en sous bois parsemé ici et là de fleurs de toutes formes et couleurs.

     Tiens ici une flèche en pommes de pin nous indique la bonne direction, merci au randonneur prévenant.

     Et toujours un paysage à couper le souffle ! Avec en prime des sommets enneigés.

 

     Une halte nous a permis de nous restaurer dans un coin aménagé.

 

     Et nous voilà repartis. La fin du parcours monte, mais nous sommes à l’abri du soleil dans la forêt.

 

     Les voitures nous attendent sagement, elles n’ont pas pu aller faire du ski, heureusement.

 

 

     Notre week-end est terminé, chacun va repartir en se demandant où l’an prochain nous trouvera.

 

     Merci au photographe et aux organisateurs pour ce week-end de détente et de beaux souvenirs !!

  

 

 

 

 


12/07/2016
0 Poster un commentaire

Week end à l'île d'Oléron les 7-8-9 juin 2014

Escapade à Oléron pour Saint Paul Rando

     Le  week end de Pentecôte le club est parti à l’ile d’Oléron pour sa sortie annuelle.

     Le soleil nous a accompagnés durant tout le séjour.

    Le samedi nous avons exploré la citadelle et pu admirer le travail de Vauban au Château d’Oléron.

     L’après midi nous avons cheminé dans la forêt  et sur la plage. Pour terminer en deux groupes, l’un continuant par les marais et l’autre par un chemin un peu plus court. La piscine attendait les enfants au village.

     La chaleur et la fatigue du voyage nous avaient un peu assommés. Mais le repas, et le pot d’accueil nous a « requinqués ». Nous étions  nombreux pour cette expédition, deux tables  ont été nécessaires pour nous loger tous….

     Après une nuit fort appréciée par tous, nous sommes partis pour une ballade sur toute la journée.

     Le matin au milieu de la forêt la chaleur ne se faisait pas trop sentir, un petit vent frais de temps en temps nous rafraichissait. La halte de midi s’est faite à l’ombre de grand pins et à proximité de la plage. 

      Mais la chaleur était assez forte, ce qui nous a dissuadé de faire les marais salants.

Tous le monde est rentré à bon port, la piscine était toujours là !

     Après le repas, très agréable, les uns sont allés se promener dans les environs, d’autres ont essayé la pétanque. Après  moultes explications, de tirs, de jeter de cochonnet , de mauvaise foi, l’attaque des moustiques a obligé les participants à jeter l’éponge.

     Et déjà notre dernier jour, des orages violents sont  programmés, météo France nous met  en vigilance orange, donc pas de ballade en forêt. Mais, le phare de Chassiron nous tend les bras.

     Le pique-nique pris  face à la mer et à ses pieds, fut un régal surtout pour les yeux.

      Mais  l’heure du retour a sonné, chacun  repart. Il ne faut pas oublier qu’il faut traverser le pont Et  nous sommes à la fin d’un grand week end...

     Vivement l’an prochain pour une nouvelle escapade.

 

Curiosité : 

- La citadelle construite par Vauban au château d'Oléron

- Les forêts

- Le phare de Chassiron et ses jardins

- Les plages

Et bien d'autres sites......

 

 

 

 


23/06/2014
0 Poster un commentaire

Auvergne les 8 et 9 juin 2013

            L’Auvergne, terre de volcan, de bonne boustifaille et de tant d’autres choses merveilleuses nous a accueilli pour le week-end des 8 et 9 juin. Nous y avons menés trois randonnées. Nos pérégrinations nous ont conduit du lac de Guéry à Saint-Nectaire en passant par le Pic du Brionnet et Murol où nous avons passé la nuit.

 

            Dès notre arrivé, après avoir posé les voitures au col de Guéry, nous avons fait quelques kilomètres de mise en jambes près du lac de Guéry. Nous avons été enchanté par un sentier longeant un petit ruisseau et menant à une belle cascade (voir photo).

 

Topo-guide de cette première randonnée :

 



            Puis nous nous sommes posé près du lac Chambon à quelques encablures à l’ouest de Murol. Une météo maussade nous à conduit à faire demi-tour alors que nous avions atteint l’un des points d’intérêts de cette randonnée : la Dent du Marais. Bien séché à l’hôtel des Pins à Murol, nous avons put y apprécier la gastronomie locale en savourant une délicieuse truffade auvergnate.

 

Recette de la truffade : cliquez ici.

 

            Le lendemain, le temps étant plus clément, nous nous sommes mis en route pour le Pic du Brionnet. Partant de Saurier il nous à fallut beaucoup de force et de courage pour grimper jusqu’au sommet où nous attendait une petite chapelle. Nous avons été récompensé par de superbes paysages et un bon casse-croûte.

 

Randonnée du pic de Brionnet :

 

 

            Alors que nous étions en liaison, nous sommes passé à proximité d’habitations troglodytes. Celles de Jonas à proximité de Cotteuge nous ont donné l’occasion de prendre quelques photos. Pour finir nous avons acheté du fromage de la région dans une ferme sur les hauteurs de Saint-Nectaire.

 

            Un grand merci aux organisateurs pour le choix des randonnées, de l’hébergement et des sites visités.

 

Nos photos :

 

 

L’Auvergne :

 

            Stratovolcan* du Cantal, Massif des Mont-Dore, chaîne des puits, la région mérite bien d’autres rendez-vous, deux jours ce n’est vraiment pas suffisant.

 

            Pour en savoir plus sur cette belle région vous pouvez consulter ce lien Wiki :

 

L'Auvergne.

 

Définitions (Wiki) :

 

*Stratovolcan : Un stratovolcan ou volcan composite est un volcan dont la structure est constituée de l'accumulation de coulées de lave. Les stratovolcans prennent une forme conique à cause de leur lave pâteuse qui s'écoule difficilement, des retombées de cendres et de scories se faisant préférentiellement près de la cheminée volcanique et des dépôts laissés par les coulées pyroclastiques partant du sommet du volcan. Leurs éruptions peuvent être explosives, de type vulcanienstrombolien, péléen ou plinien. La forme du volcan est généralement conique ou emboîtée lorsque à la suite de l'explosion du volcan, un nouveau cône se forme dans le cratère ou la caldeira. Ils atteignent en général de grandes hauteurs, parfois plusieurs milliers de mètres, et leurs pentes sont prononcées, parfois jusqu'à 45°. Exemple de stratovolcan : le Mont Fuji au Japon ou le Lanín en Argentine.

 


17/06/2013
0 Poster un commentaire