Saint-Paul Rando

Saint-Paul Rando

Laurière - Dimanche 9 octobre 2016

Circuit des Aurières

 

 

     La randonnée d’aujourd’hui est soit de 19.5 km, soit 8.5km.

     Oui nous innovons, 19.5km c’est quand même un bonne distance.

     Le circuit se prêtait bien à ce partage, il se compose de deux boucles, une grande et une petite.

     Courageusement, je n’ai fait que la petite, il ne faut pas exagérer.

 

     C’était le circuit de Laurière, un peu éloigné, mais l’autoroute permet de telles distances. Après une petite erreur de direction nous sommes arrivés au point de rencontre avec le premier groupe.

     Malicieusement je dirais que nous étions en avance ou alors ils étaient en retard.

 

     Après un pique-nique mi ombre mi soleil et un petit café gâteau, nous sommes partis, pour les uns découvrir la seconde partie et pour les autres, effectuer la rando prévue.

 

     Tout de suite nous voilà dans des sous bois somptueux, à l’abri du soleil. Il fait bon, mais par moment un petit vent nous fait ressentir de la fraîcheur.

 

                                                                                         100_1660.jpg

  

 

     Tien un champignon !

  

                                                                                                  IMG_1492.JPG

  

 

     Le terrain descend doucement, nous voici au bord de l’étang, des aboiements nous disent que des chasseurs sont aussi de sortie. Vite mettons le cache sac fluo pour que ceux-ci ne nous prennent pas pour du gibier...

 

    Des chiens oreilles au vent suivent une piste, en voilà un qui traverse l’étang. Un congénère déboule devant nous, mais il se fige devant l’eau. Un aboiement de l’autre côté indique que la trace est retrouvée, mais le chien semble hésiter.

 

                                                                                                                                          100_1679.jpg

   

 

     Nous ne saurons pas le dénouement de l’aventure, il faut continuer.

 

     Une corne sonne, soit les chiens sont à la curée soit ils sont égarés, je ne sais pas parler la corne...

 

     Mais le terrain remonte, de temps à autre des « gaulières », des petits ruisselets nous obligent à sauter et éviter la boue ou l’eau…

Ça monte un peu raide pour moi parfois. Mais nous étions descendus.

 

 

                                                   100_1685.jpg

 

 

 

     Nous traversons les abords du camping, un bout de route, et nous sommes de nouveau dans les sous bois. Une fleur a plongé dans moulte perplexité les pros de la botanique. Mais revenu à la maison, Virginie a découvert le pourquoi du comment c 'était un rosier atteint de la « galle chevelue du rosier ». C’est un petit hyménoptère de moins de 5 mm qui pond ses œufs sur les tiges.

  

                                                                                                                                            100_1672.jpg

  

 

     Encore un peu de route, les voitures ne sont pas loin.

 

     Une belle rando, pour tous, même si elle est en deux parties.

 

     A la prochaine.

  

 

 



04/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres